Votre navigateur ne supporte pas JavaScript et vous n'avez pas accès à toutes les fonctionnalités du site.
Veuillez vérifier que JavaScript est bien activé sur votre navigateur.
Stade municipal, allée des pommiers 87200 saint junien
Match de Coupe
16ième
Terminé

39

05

AS MEYSSACOISE SENIOR-MASCULIN
1MT 0 5
Final 39 05

Date

Jour du match dimanche 22 mai
Heure de rendez-vous 09H00 à Chantemerle
Heure du match 15H00
Heure de fin 17H00

Lieu

Stade municipal, allée des pommiers 87200 saint junien

Divers

Numéro de journée 16ième
SAUMUR RUGBY

0 vs 1

0 Match nul

A S MEYSSACOISE
Confrontations entre les 2 équipes depuis 2020-2021
22 mai 2022 AS MEYSSACOISE 39 - 05 SENIOR-MASCULIN Coupe

https://rugbyamateur.fr/2eme-serie-meyssac-franchit-saumur-et-fonce-en-huitieme/

 

2ème Série – Meyssac franchit Saumur et fonce en huitième

24/05/22

 

Ce dimanche, le Stade du Chalet de Saint-Junien, en Haute-Vienne, accueillait le seizième de finale du championnat de France de 2ème Série entre Saumur et Meyssac. Sous une chaleur oppressante thermostat 8, les deux formations rêvaient de poursuivre l’aventure « France » plus longtemps. D’un côté, Saumur venait avec un effectif remanié par les blessures et les absences, mais avec un titre de champion de 2ème Série Pays de la Loire glané deux semaines plus tôt. De l’autre, Meyssac restait sur un mois sans jouer, après une victoire contre l’ASPO Brive en bouclier du Terroir Limousin, puis une défaite en quart de finale Nouvelle-Aquitaine contre ces mêmes Brivistes le dimanche suivant. Devant une cinquantaine de valeureux supporters ayant fait le déplacement, quel XV allait passer le seizième ?

Une idée pour répondre à cette question est rapidement donnée par les Corréziens du RCPM. Sur leur première action, les trois-quarts se mettent en évidence, et Esteves de Oliveira fait parler ses crochets pour remonter trente mètres jusqu’à l’en-but adverse (0-7, 2’). Les Saumurois se procurent deux occasions chaudes dans la foulée, mais Sebti puis Alexandre ne voient pas leurs efforts récompensés. Meyssac se montre à l’inverse pragmatique : sur un turnover la percée de Barriere, qui réalise une merveille de passe après contact pour Tronche qui plongeon en coin (0-14, 11’).

Peu après l’entame du match, l’arrière Meyssacois a inscrit le premier des cinq essais du RCPM

Touchés mais pas coulés, les Bleu et Blanc du SR repartent à l’assaut avec de longues séquences de jeu, mais plusieurs fautes de main empêchent les Angevins de finir derrière la ligne d’en-but, avant la pause fraîcheur. Ce n’est que partie remise, Saumur profite de plusieurs plaquages hauts meyssacois pour obtenir des pénal’touches en bonne position. En sortie de l’une d’elle, Vallee, parti en force, est stoppé sur la ligne ; à l’affût comme un demi de mêlée, Merand récupère la balle et plonge au ras du ruck, pour l’essai de l’espoir (5-14, 26’).

Saumur a beaucoup tenté, mais s’est heurté à une grosse défense adverse (crédit photo Jeremy VdC)

Piqués à vif, les joueurs du RCPM reprennent le match en main, grâce notamment à leur ligne de trois-quarts. Malgré une infériorité numérique, les Corréziens sont récompensés avec un deuxième essai et un tchic-tchac de toute beauté (5-21, 33’). La chaleur, l’enjeu et la tension laissent les esprits s’échauffer un peu, et les fautes se multiplier. Malgré plusieurs belles tentatives, Saumur ne fructifie pas sa présence dans le camp adverse juste avant la mi-temps tant convoitée, afin de se rafraîchir les idées et les gosiers.Un cadrage-débordement, et un break à la mi-temps…

Meyssac gère sous le soleil, et l’arbitre fait chauffer les cartons

Le deuxième acte débute comme le premier s’est achevé, avec de nombreuses fautes de main ou dans les regroupements, la fatigue et la chaleur aidant à hacher le jeu. Les Saumurois profitent des fautes à répétition côté RCPM pour camper dans les vingt-deux adverses, mais sans réussir à faire sauter le verrou. Même réduits à treize après deux cartons jaunes coup sur coup pour contestation, les Meyssacois résistent, et prouvent qu’ils existent en ajoutant trois points de plus grâce à la botte de Dos Santos (5-24, 60’).Les Corréziens se sont montrés pragmatiques en prenant les pénalités (crédit photo Jeremy VdC)

Les débats se tendent un peu plus, les deux camps ayant du mal avec plusieurs décisions de l’homme au sifflet qui somme les capitaines de calmer leurs troupes. Un message mal passé, les cartons blancs et jaunes sont sortis pour plusieurs fautes et contestations. Avec un peu plus de fraîcheur venue d’un banc au complet, Meyssac assomme les Angevins dans les dix dernières minutes. Ainsi, un essai en roublard de Barriere sur une pénalité vite jouée (5-31, 70’), une pénalité passée par Jugie après des échanges d’amabilités (5-34, 72’) et le triplé pour Esteves de Oliveira (5-39, 79’) viennent conclure la partie.

L’aventure continue donc au moins un tour de plus pour les Corréziens, avec un adversaire bien connu pour les huitièmes de finale : Lacapelle-Biron, qui était dans la même poule que Meyssac en championnat régional. Avec un bilan de 1-1 dans leurs confrontations, le choc promet d’être alléchant. Quant à Saumur, la saison reste belle malgré l’élimination, avec le titre régional de 2ème Série en poche. De quoi fêter dignement la retraite de plusieurs anciens lors du long retour en bus…

Les débats entre avants ont été âpres, en touche comme en mêlée

 

Les réactions

Julien Menerath (entraîneur du Saumur) : « Oui, forcément on est déçus. Pour nous, le principal point positif de la saison reste le titre régional. On avaiT beaucoup d’absents et de blessés, on a dû faire une équipe inédite pour ce match, certains découvraient un peu leur nouveau poste… Mais bon, très content quand même d’avoir pu jouer ce seizième de finale. L’avantage, c’est qu’on va pouvoir profiter tranquillement du weekend de l’Ascension pour se reposer !»

Un groupe réduit et remanié, certes, mais Saumur n’a rien lâché.

Romain Benoist (capitaine et deuxième-ligne du Saumur) : «Déçu de cette défaite, mais en même temps très content de la saison qu’on vient de faire ensemble. C’est sûr qu’un seizième de championnat de France, c’est toujours mieux de le gagner, pour l’équipe, le club, les supporters. Mais bon, on repart la tête haute, face à une équipe de Meyssac qui était très solide. Les conditions météos ou l’arbitrage étaient les mêmes pour les deux équipes, il a fallu faire avec. Et puis, le bouclier de 2ème Série Pays de La Loire gagné il y a quelques jours, fait plaisir pour le club qui était dans le dur il y a quelques années.»

Il a fait très chaud à Saint-Junien pour les joueurs, le capitaine saumurois en témoigne

Tommy Jadot (capitaine et talonneur du RCP Meyssac): «C’était très dur cet après-midi, notamment la chaleur, un sale temps pour les gros (rires) On a su faire la différence grâce à notre bonne ligne de trois-quarts, avec de l’envie, de la vitesse, des passes après contact pour faire la différence et créer des espaces. Ça nous a permis de scorer rapidement. On est une jeune équipe, ce qui est parfois compliqué à gérer. On a une sacrée bande de copains, ça marche bien tous les weekends, du moins jusqu’à maintenant. Saumur avait une belle équipe devant, mobile, avec une belle cadence de jeu. On a su tenir malgré le manque de rythme après trois semaines sans jouer, et donc forcément un peu plus de galère pour faire venir les gars à l’entrainement. On espère aller le plus loin possible, ce serait magnifique pour le club et pour nos quelques trentenaires de l’équipe. Et puis c’est beau pour les jeunes comme moi, quand on joue ses premières phases finales nationales. »

De la satisfaction pour les Meyssacois après la victoire

Julien Roume (co-entraîneur et centre du RCP Meyssac): «Ce qui a été le plus compliqué pour nous, c’est ces semaines de coupure entre notre quart de finale régional et ce seizième de championnat de France. Il a fallu se remotiver pour ce match. Il a fait chaud, mais malgré ça on a su proposer du jeu, avec cinq essais marqués. La consigne était de vite prendre des points pour temporiser et gérer avec cette météo. Le jeu a été propre, on a respecté ce qu’on s’était dit, ce qui nous a permis de décrocher cette belle victoire. En revanche on a été beaucoup trop pénalisés, on va travailler sur ça pour préparer le huitième de finale contre Lacapelle-Biron. On les connait bien maintenant, il va falloir serrer les dents et jouer notre meilleur niveau pour espérer gagner et continuer notre beau parcours. Mais c’est compliqué pour les clubs de village comme nous de garder un groupe élargi concerné en cette période. Avec la réserve qui a fini son championnat, forcément on est un peu moins nombreux aux entraînements, même si certains de la « B » font l’effort. On est un petit collectif de joueurs, mais aussi de bénévoles, de supporters qui nous suivent toute la saison. Donc oui, aller le plus loin possible, ça récompenserait tout le monde ! »

L’entraîneur-joueur du RCPM sait qu’il faudra élever le niveau de jeu en huitième de finale


La feuille de match

Au Stade du Chalet de Saint-Junien (87) : Saumur Rugby 5-39 Rugby Club Pays de Meyssac (mi-temps : 5-21) – Arbitre : M. Benoit Barratange (Ligue Nouvelle-Aquitaine)

Pour Saumur : un essai de Merand (26’)

Carton blanc : Bouteiller (68’, fautes répétées) – Cartons jaunes : Sebti (70’, contestation), Laurendin (72’, échange de coups)

Pour Meyssac : cinq essais de Esteves de Oliveira (2’, 33’, 79’), Tronche (11’) et Barriere (70’), quatre transformations (2’, 11’, 33’, 70’)  de Dos Santos, deux pénalités de Dos Santos (60’) et Jugie (72’)

Carton blanc : Demeter (32’, fautes répétées) – Cartons jaunes : Tronche (57’, plaquage illicite et contestation), Jaladi (58’, contestation), Dos Santos (72’, échange de coups)

Saumur Rugby

Bareyt ; Bouteiller, Haon, Desouche, Merand ; Sebti (o), Kellog (m) ; Courbet, Caillard, Vallee ; Alexandre, Benoist (cap) ; Cureau S., Laurendin, Cureau N.

Remplaçants : Desgre, Lanveoc, Menerath, Delattre, M. Le Du, B. Le Du

Staff : Menerath, Fauveau, Djedraoui

Buteur : Bareyt (transformation : 0/1)

RCP Meyssac

Esteves de Oliveira ; Tronche, Terrou, Roume, Brousse ; Demeter (o), Dos Santos (m) ; Madec, Laroche, Jaladi ; Barriere, Poignet ; Esteves, Jadot (cap), Laurent

Remplaçants : Loubiere, Bouas, Jugie, Laurier, Souletie, Bouin

Staff : Roume, Blanco, Marty, Neyrat

Buteurs : Dos Santos (transformations : 4/4, pénalité : 1/1), Jugie (transformation : 0/1, pénalité : 1/1)

Adhérent DNP Essais Transf. Pén. Jaunes Rouges
Joueurs
R. Alexis Blessé - - - - - - -
C. Nicolas #1 0 0 0 0 0
L. Theo #2 0 0 0 1 0
C. Sebastien #3 0 0 0 0 0
B. Romain #4 0 0 0 0 0
A. Gauthier #5 0 0 0 0 0
V. Matteo #6 0 0 0 0 0
C. Roméo #7 0 0 0 0 0
C. Ronan #8 0 0 0 0 0
K. Paul #9 0 0 0 0 0
B. Lucas #11 0 0 0 0 0
S. Malik #12 0 0 0 1 0
D. Jean #13 0 0 0 0 0
H. Norbert #14 0 0 0 0 0
B. Romain #15 0 0 0 0 0
L. Yann #17 0 0 0 0 0
M. Julien #18 0 0 0 0 0
D. Nicolas #19 0 0 0 0 0
L. Matthieu #20 0 0 0 0 0
M. Dimitri #20 1 0 0 0 0
L. Benoît #21 0 0 0 0 0
Staffs
F. Marine 0
M. Julien 0
Adhérent DNP 1 0 0 2 0
Essais
Transf.
Pén.
Jaunes
Rouges